Compositeur de Musique de Film : le blog de Tanguy Follio

Construire un accompagnement. Quelques exemples de plans d'orchestration. Etude pas à pas.



Pour répondre à la question de Cédric G. "Comment faire un accompagnement, par exemple pour donner une impression de mouvement à ma mélodie que je trouve trop figée, trop mécanique...." je vais utiliser un exemple à partir d'une musique que j'ai écrite il y a très peu de temps.

J'ai ma mélodie en rythme ternaire, je sais à peu près ce que je vais mettre comme accords (harmonie) pour accompagner cette mélodie. Il me reste à trouver dans l'accompagnement, un rythme et une orchestration qui vont apporter une sensation de mouvement. Comme il s'agit d'une musique pour un passage assez doux à connotation cinématographique, je proscris les boucles de batterie, les percussions tribales et les riffs de guitare, et privilégie les instruments (virtuels) de l'orchestre symphonique.

  1. Élément de départ :

  2. Piano + ligne de basse + glissando de harpe. Avec les pizz de contrebasses, j'ai déjà un aperçu du rythme général. A ce stade je cherche un instrument qui pourrait jouer une sorte de contrechant sous forme de phrasé très rapide et fuyant (comme le vent).

  3. Ajout d'un leitmotiv pour donner du mouvement :

  4. Pour ce phrasé rapide en contrechant, j'opte pour une clarinette assez fluide. Pour moi, c'est ce leitmotiv qui est le plus déterminant et qui va donner du mouvement à l'ensemble. Donc, dans la mesure du possible, je passe beaucoup de temps sur cette étape, à la recherche des bonnes notes.

  5. Renforcement du leitmotiv (par doublures) :

  6. Je double le phrasé de la clarinette par les alti, puis en deuxième partie par les violons 1 (une octave au dessus, pour donner du relief). En effet, la clarinette seule risque d'être noyée dans la masse. En doublant cet instrument par des cordes, j'ai plus de profondeur et mon contrechant devient plus audible dans le mix.
    Dans la dernière étape, Il me restera les instruments que je n'ai pas encore utilisés, pour fabriquer un tapis sonore. Ce tapis me sera utile pour lier, soutenir, donner de la consistance, et bien évidemment pour apporter une couleur supplémentaire.

  7. Accords plaqués pour lier le tout :

  8. On note que ce tapis sonore est essentiellement constitué d'accords plaqués (les accords que j'avais préalablement trouvés en composant avec mon piano). Concernant l'instrumentation, j'ai privilégié les cors, les violons 2, les violoncelles et des chœurs très doux. J'ai laissé de côté les flûtes et hautbois de manière à garder une tessiture qui évolue dans les mediums. D'ailleurs dans cet exemple, j'ai axé l'instrumentation vers des tessitures mediums, de manière à ce que le piano (plutôt aigu) ressorte bien.


En résumé :
Sur la mélodie de départ, j'ai greffé une deuxième mélodie, rapide et fluide (= plan mouvement). Puis j'ai plaqué des accords (= plan tapis).

Plan mouvement (cla + Vla + vl1) :


Plan tapis (Hn + Vlc + Vl2 + Choeurs) :


Il suffit de ré-écouter le début de l'étape 1 puis le début de l'étape 4, pour constater à quel point l'accompagnement a un rôle crucial dans la personnalité d'une musique. Les "thèmes" sont évidement incontournables en musique de film (The Imperial March, Lawrence d'Arabie, Mission Impossible ...) mais jouer leur thématique seule au piano n'a pas le même impacte que lorsqu'on les entend arrangés et orchestrés.

Il ne faut que quelques minutes pour lire ce billet et écouter les extraits. Pourtant, l'accompagnement musical et l'orchestration nécessitent un paquet d'heures passées à chercher, à tester des rythmes et des couleurs, à peaufiner, à jeter...
Je pense que les banques de sons d'orchestre, si elles ne sonnent pas toujours comme un vrai orchestre permettent au moins de s'exercer. Que vous soyez autodidacte ou que vous suiviez des cours d'orchestration, je dirais qu'il faut avant tout "ex-pé-ri-men-ter".


Partagez-le sur Facebook Tweetez-le ! S'abonner à ce blog ? Envoyer cet article à un ami ? Le soumettre à Netvibes Ajoutez-le à Google Bookmarks
Profs-Edition.com - Partitions de musique d'ensemble - Partition PDF

Commentaires

> Suivre les commentaires de ce billet (rss)

1. Le mardi 24 février 2009 à 13:04, par Damien D

C'est intéresasnt.

Pourquoi ne doubles-tu pas à la tierce ou la sixte le plan mouvement?

2. Le mardi 24 février 2009 à 15:32, par Velvorn

Peut-être parce que cela donne plus d'intensité et de "volume" au leitmotiv d'être doublé à l'unisson ?

Quoi qu'il en soit, c'est un article intéressant, dont la technique mérite d'être appliquée dans certaines (toutes ?) compositions.

Merci !

3. Le mardi 24 février 2009 à 16:22, par Tanguy Follio

D'autres idées ?
(je donnerai ma version plus tard)

4. Le mercredi 25 février 2009 à 05:49, par Alexandre

Tout d'abord, bravo pour la musique. Tu as trouvé une belle mélodie et l'effet de mouvement est super bien réussi. Puisque tu demandes si il y a d'autres idées... C'est évidemment une proposition personnelle, mais j'aurais eu tendance, à la répétition de la phrase de la clarinette, à la jouer un octave au dessus, comme les violons. Autre possibilité: ajouter la flûte au lieu de jouer la clarinette l'octave supérieur. Je pense que ça ajouterait un effet d'intensité intéressant. En tout cas, encore bravo pour les billets intéressants et les exemples de grande qualité!

5. Le jeudi 26 février 2009 à 22:46, par Sam

Entièrement d'accord!
Il ne faut surtout pas hésiter à se lancer!
On se viande? Pas grave: le travail fait n'est jamais perdu, peut être même éventuellement réutilisé ultérieurement... et s'il n'est pas convainquant du tout, il permet d'apprendre de ses erreurs! Tester, tester et encore tester!!! Ce n'est JAMAIS du temps perdu!
Foi d'animateur!!

6. Le jeudi 26 février 2009 à 23:30, par Gabrielle

Encore merci pour ce billet qui m'a beaucoup appris... (deuxième commentaire depuis le temps que je lis ce blog ! je m'améliore...)

7. Le vendredi 6 mars 2009 à 12:08, par Guillaume Riff

Article intéressant, très bonnes idées.

8. Le vendredi 8 mai 2009 à 12:43, par Cédric G

Merci beaucoup pour ce billet Tanguy , bravo pour cette musique.

9. Le vendredi 8 mai 2009 à 15:02, par Tanguyfollio

Oups, j'avais zappé vos commentaires... (désolé)
L'idée d'Alexandre est très intéressante. Ordinairement, je privilégie la clarinette pour les traits rapides et liés de second plan. C'est en partie à cause d'une question d'ordre technique : la clarinette de Synful permet une fluidité que je ne retrouve pas avec mes autres samples. Je suis donc, dans cet exemple, esclave de mes banques de sons... Un sujet intéressant que j'aimerais bien développer dans un post un de ces jours...
En tous cas, Merci à vous tous pour les commentaires :)

10. Le vendredi 22 janvier 2010 à 21:13, par Mashmash

Merci beaucoup pour toutes ces infos, tous tes billets, et ce joli thème ma foi très réussi. Je me régale à découvrir pleins d'astuces. Maintenant il faut mettre en pratique !
Bonne continuation

11. Le lundi 14 mars 2011 à 22:25, par Gyom

Salut et merci pour ce site très instructif.
Ce genre d'article correspond exactement aux trucs et astuces que je cherche. Autodidacte, je m'intéresse de plus en plus sérieusement à la composition orchestrale MAO et je trouve un vrai trésor ici !

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.

Pourquoi ne pas lire aussi :


Arpèges avec synthé mono


J'aime bien utiliser les synthés mono, en legato. Avec une certaine discrétion, en orchestration ...

Arrangements musicaux pour une émission TV de divertissement.


Actuellement, je fais quelques arrangements pour une émission de divertissement (France 2). ...

Récapitulatif des billets consacrés à la composition de musique de film


Un petit récapitulatif qui permet de regrouper mes articles par thèmes. J'y dresse une liste ...

Exemple de plans sonores et phénomène de résonnance dans une orchestration. Extait d'une bande originale de Jerry Goldsmith


Dans ce petit extrait, on distingue très nettement 3 plans d'orchestration : Hollow Man (Jerry ...

Les premières notes de la gamme mineure : quelques exemples extraits de bandes originales


En musique orchestrale, il n'est pas rare qu'un instrument fasse naturellement une montée en ...

Le blog consacré à la composition de musique de film fête son premier anniversaire !


Et oui, 1 an déjà ! Je dois dire qu'écrire des petits trucs sur l'orchestration, la MAO ou la ...

Musique orchestrale assistée par ordinateur : faire sonner son morceau de musique, produit par des banques de sons symphoniques !


Note : dans ce billet, j'ai essayé de reproduire à l'oreille (sans partitions) des extraits de ...

Comment définir une bonne orchestration ?


On connait tous la différence entre un bon et un mauvais chasseur... Mais qu'en est-il de ...

SX4, la toute dernière version du séquenceur professionnel Cubase


Je viens de découvrir l'existence de Cubase SX4 (je travaille sur SX3). Il est encore plus beau ...

Musique de film institutionnel, film corporate, film d'entreprise...


Le film institutionnel (= film d'entreprise = film corporate) est une vidéo qui n'est en général ...