Compositeur de Musique de Film : le blog de Tanguy Follio

Une astuce pour changer de tonalité sans prendre de risque



Un petit truc tout bête que j'utilise régulièrement pour changer de tonalité, c'est de conserver une note du dernier accord de la tonalité 1, et faire en sorte qu'on retrouve cette note dans le premier accord de la tonalité 2.

Par exemple, je termine une phrase sur un accord de SOL majeur (notes sol-si-), je peux embrayer sur un accord de SIB majeur (notes sib--fa) pour démarrer une autre phrase musicale. C'est la note ré qui est en commun.

D'ailleurs, je me suis livré à un petit exercice : je joue du piano dans une tonalité de LA mineur et j'arrive sur un accord de Sol majeur (qui est très commun dans la tonalité de LA mineur). J'ai donc les doigts qui enfoncent les notes sol-si-ré...

Et là je me dis comme ça : "tiens, aujourd'hui je suis de bonne humeur, je tenterais bien un changement de tonalité (soyons fou !)". Je vais appliquer ma méthode de transition qui consiste à conserver une note.

Donc, en partant de l'accord de SOL majeur (notes sol-si-ré) :
  • Je décide de conserver la note sol (flèche bleue)
    je peux jouer un accord de MIB majeur (notes mib-sol-sib)

    Enchainement d'accords : LAm MIm SOL (bis) ---> MIb SOLm (bis)



  • Je décide de conserver la note si (flèche rouge)
    je peux jouer un accord de SI mineur (notes si-ré-fa#)

    Enchainement d'accords : LAm MIm SOL (bis) ---> SIm DO# (bis)



  • Je décide de conserver la note ré (flèche verte)
    je peux jouer un accord de SIB majeur (notes sib--fa)

    Enchainement d'accords : LAm MIm SOL (bis) ---> SIb REm (bis)



Transition d'accords


L'astuce, c'est que l'oreille humaine va entendre dans le changement de tonalité, une note commune : une empreinte auditive qui va permettre une transition tout en douceur.
Il existe bien sûr d'autres manières de changer de tonalité (je montrerai quelques exemples dans un autre billet).

Partagez-le sur Facebook Tweetez-le ! S'abonner à ce blog ? Envoyer cet article à un ami ? Le soumettre à Netvibes Ajoutez-le à Google Bookmarks
Profs-Edition.com - Partitions de musique d'ensemble - Partition PDF

Commentaires

> Suivre les commentaires de ce billet (rss)

1. Le dimanche 22 novembre 2009 à 20:58, par Gabrielle

C'est beau... *l'idiote qui fait plus attention à l'orchestration et à la mélodie qu'au sujet du billet lui-même*
Blague à part, c'est une astuce que je retiendrai volontiers !
Sinon, j'aimerais beaucoup écouter la suite des 29 secondes qui se terminent en do dièze... le suspense est assez terrible pour de pauvres auditeurs sans défense, non ?

2. Le dimanche 22 novembre 2009 à 23:20, par Tanguy Follio

Ha ha, merci Gabrielle, mais il n'y a pas de suite, j'ai créé ces exemples sonores juste pour l'article. Par-contre, c'est inspiré du morceau "Trace" (en écoute sur mon site perso), dans lequel j'utilise souvent la transition n°3 de ce billet.

3. Le lundi 23 novembre 2009 à 10:20, par FilmTunes

Garder des notes communes entre deux accords (ou faire des retards) c'est une "astuce" régulièrement utilisée. En revanche, en théorie classique on ne l'appelerait pas "changement de tonalité" comme tu le fais, on dirait plutôt "changement d'accord ou de couleur", la notion de tonalité étant reservée à des passages plus étendus. Mais les frontières sont fluctuantes... et c'est ça qui est intéressant.

A noter aussi un certain changement d'accord, très cher à ton idole Elfman, avec aucune note: Sol - Ré bémol ou encore sol - ré bémol. Je pense qu'il est très fréquent à Hollywood, notamment pour des films phantastiques (Sleepy Hollow...)

4. Le mardi 24 novembre 2009 à 16:29, par Laurent K

hello tous,

Bernhard, je n'ai pas bien compris ce que tu décris :
- "avec aucune note: Sol - Ré bémol ou encore sol - ré bémol."

@+ tous
Laurent K

5. Le mardi 24 novembre 2009 à 17:19, par Tanguy Follio

Peut-être que Bernhard voulait dire "Sol - Ré bémol ou encore ré bémol - sol"
D'ailleurs, comme je l'ai déjà expliqué dans un billet consacré aux changements d'accords par intervalles de 6 demi tons, le 28 août dernier (y en a qui suivent, ça fait peur...), ça marche dans les 2 sens (qu'on avance ou qu'on recule de 6 demi tons, on arrive au même accord).
Sinon, je reste quand même sur le terme "changement de tonalité" car dans ce billet, je n'ai mis en musique que la jonction mais je pensais que vous aviez compris qu'il y avait des passages étendus (> 1 min) de part et d'autre de cette jonction (je ne vais pas non plus composer une symphonie à chaque fois que j'illustre mes exemples... et puis quoi encore, ça va bien le bénévolat)

6. Le mercredi 25 novembre 2009 à 14:47, par Damien A

Bonjour Tanguy,

J'ai vraiment adoré tes exemples et pour être plus précis, j'aime beaucoup l'association cordes et choeurs en un mot j'adore !
Je ne te demanderais pas de me renseigner sur l'harmonie utilisée, je pense que c'est à nous de faire travailler nos oreilles et nos doigts. Merci vraiment pour toutes les infos et conseils que tu peux apporter à chacun !
Respect Tanguy !
Cordialement
Damien

7. Le lundi 30 novembre 2009 à 00:55, par Olivier H

C'est super Tanguy !

Tu te pose toujours les bonnes questions, en sachant parfaitement y répondre, et en le transmettant d'une manière toujours aussi efficace ! ;-)

Superbe leçon bien sûr, mais aussi manipulée par une main de maître ! :-)

8. Le lundi 30 novembre 2009 à 18:26, par Tanguy Follio

Hey Damien et Olivier ! Content de vous voir par ici les gars :)

9. Le jeudi 3 décembre 2009 à 09:51, par Arnaud C

C'est vrai que ça marche quasiment à tous les coups, cette astuce... même avec des enchaînements de 3 accords ! (exemple : Ré Maj, Sib Maj, Sol Maj, en gardant le Ré) En tout cas, en utilisant ce genre de progression, on est quasi-sûr de donner facilement un son "musique de film" à sa composition, c'est pratique ! :-D
En tout cas, merci Tanguy, tes exemples audio sont toujours très jolis, ça fait plaisir (j'ai une préférence pour le 2ème exemple) !

Arnaud

10. Le mardi 8 décembre 2009 à 21:23, par Igor

Hello tanguy,

Comme toujours très bon article!! j'ai fais une composition avec les grilles d'accord que tu m'as donner, je la mix et je te fais écouter^^.
Sinon vu que tu nous donne de beaux exemple, je te fais partager mon espérience, jai découvert un enchainement simpas si cela t'interesse: (ré m- la m)*2- (fa#m-fa M)*2 et après je vais sur Mi M- re m, voila j'espere que sa te sera utile, sinon pour un coté egyptien j'ai opter pour sol M, suivit de do m avec le sol qui reste a la basse (chiffrage 6.4 donc).

Voila voila ^^, Bonne continuation

11. Le dimanche 13 décembre 2009 à 21:34, par Julien Auclair

Salut Tanguy,
Encore un grand merci pour toutes ces astuces!!!
Perso, je trouve que tes choeurs sont canons, je ne sais pas lequels tu as utilisé...
A+

12. Le lundi 14 décembre 2009 à 17:13, par François

Les notes et accords pivots sont une "astuce" de base de la musique tonale depuis des siècles.
Petite précision : au sens stricte l'accord de Sol M n'existe pas en La m puisque la sensible est sol # et que le degré VII n'est normalement pas utilisé en harmonie tonale, du moins pas directement (on le trouve indirectement sur le V +6/3 par exemple). Ici Sol M est un emprunt au relatif majeur (Do) dont il est la dominante...

13. Le lundi 14 décembre 2009 à 18:51, par Tanguy Follio

C'est évident ;-)

14. Le mercredi 23 décembre 2009 à 22:50, par Autumn Leaves

Pour moi qui suis issu d'une éducation "jazzistique", le moyen le plus simple pour changer de tonalité est de passer par l'accord de dominante de l'accord sur lequel on souhaite arriver, voir même d'utiliser directement un II-V. Par exemple, Am - Em- G7 - C7 - Bm (C7 étant la substitution tritonique de F#7 qui se résout sur B) Voir même Am - Em - G7 - Gm7 - C7 - B.

Bon à part ramener ma science, je voulais surtout profiter de ce commentaire pour dire tout le bien que je pense de ce blog découvert tout récemment ! ;-)

15. Le jeudi 24 décembre 2009 à 01:31, par Yuri

Bonjour,
J'aime beaucoup les sons vibrants des tapis de cordes genre "envol de papillons"... Comment obtenez vous cela? Persos, j'essaye d'utiliser des trémolos, mais ca ne donne rien

16. Le dimanche 27 décembre 2009 à 09:23, par UDun

C'est ce qu'on appelle généralement une modulation (de passage ou non) par accord ou note de pivot (cf. François). Lavignac l'explique de manière intéressante dans son ouvrage "La musique et les musiciens".

Howard Shore l'utilise énormément dans le Seigneur des Anneaux. Il module constamment en utilisant une note de pivot d'un accord à un autre (cf. Thème de la Communauté).

17. Le mardi 29 décembre 2009 à 17:03, par Quentin

Astuce vraiment très sympa, mais surtout tellement utile, pouvoir donner une tout autre couleur à un morceau juste en changeant de tonalité!

Tout simplement magique! ^^

Merci

18. Le vendredi 22 janvier 2010 à 03:23, par Ben

Super article ! Je viens de découvrir le blog et je dis bravo !! et merci pour tous ces conseils ^^

19. Le mardi 2 février 2010 à 18:54, par Hans-Georg Lundahl

comme l'harmonique de la musique ecclésiastique russe

20. Le vendredi 16 avril 2010 à 23:31, par creal

Hello, en fait tu n'est pas vraiment en Am, sinon on aurait eu droit à Emaj plutôt que Em. Je pinaille, mais le fait est qu'on se retrouve avec tous les accords de Cmaj, sans vraiment avoir de tonique C (cette note n'apparait pas beaucoup). Et tu passes juste du ton Cmaj à Cm (changement de mode) ou de Cmaj à Fmaj (ou Gmaj), qui sont des tons voisins. C'est donc déjà pour ça que ça ne choque pas trop. Puis tu pars de l'accord de Gmaj (cad le Vième degré de Cmaj) pour faire des transitions, ce qui est logique. C'était juste pour dire qu'il y avait juste un petit peu de théorie dans tout ça, en qu'en lisant quelques trucs bêtes comme les cadences on peut déduire des choses comme cette leçon, très pratique :)

21. Le samedi 26 juin 2010 à 08:47, par Misty

Bonjour et merci beaucoup pour tout ce que j'apprend grâce à vous, aussi bien bien par l'esprit de bénevolat du vrai musicien et pédagogue auteur de ce blog, que par les divers intervenants!. Comme Autumn LEAVES, je suis plutôt de formation et de goût jazzistique mais tout se rejoint - Bel été à toutes et tous!

22. Le jeudi 1 juillet 2010 à 20:47, par Tanguy Follio

Merci à tous pour vos commentaires :)
Et désolé de répondre si tard dans les com parfois... en cette fin d'année scolaire qui sent bon les grandes vacances, je suis sur les rotules et j'ai le cerveau lent....

23. Le dimanche 17 octobre 2010 à 22:16, par samlab

Sol - ré bémol ou ré bémol - sol, ça revient au même puisque ce sont des tritons.

24. Le mercredi 15 décembre 2010 à 21:20, par Louis

Waw,

Merci beaucoup pour ton blog Tanguy ! Je l'ai decouvert il y a peu de temps et je le parcours avec beaucoup d'interet et de plaisir ! C'est genial de mettre ses connaissances a la disposition de tout le monde comme ca. J'essaie d'apprendre la musique tout seul avec un manuel d'harmonie, de contrepoint, et des partitions (d'ailleurs je commence a me dire qu'un prof me ferait gagner beaucoup de temps), mais c'est tres utiles ce genre de conseils pratiques ! Un grand merci, vraiment !

25. Le mercredi 30 mars 2011 à 01:13, par geoffrey

Des transitions en solm,do#m,do#M,réM,rém ça marcherait aussi suivant la méthode que tu décris?

26. Le jeudi 31 mars 2011 à 18:24, par Tanguy Follio

J'ai essayé au piano, cette suite d'accords semble très bien fonctionner ;-) Il n'y a pas toujours de notes communes entre les accords successifs, mais de toute manière, ce n'est pas une obligation. Disons que la petite astuce dont je fais part ici est une sorte d'échappatoire, ce qui peut aider parfois quand on reste coincé sur un accord et qu'on ne sait pas trop où aller. ça m'est arrivé plusieurs fois.

27. Le jeudi 31 mars 2011 à 21:28, par geoffrey

merci pour ta réponse et encore félicitation pour tes explications, c'est clair

28. Le dimanche 12 juin 2011 à 18:52, par matthieu

Bonjour Tanguy,

je me suis repenché un peu sur cette astuce ce weekend et en ce beau dimanche, je m'arrache les cheveux!
j'ai eu en tonalité 1 l'enchainement suivant:
Cm Fm G# Cm D# A# Cm

j'ai laissé durer un peu ce dernier accord avant de jouer:
Em Cm Em Cm
là, la sonorité me plait beaucoup, mais...

en tonalité 1, a priori la gamme de do mineur convient,
en tonalité 2, c'est le drame...
j'ai cru Mi mineure harmonique, mais c'est un C majeur qu'il y aurait alors...
je suis finalement arrivé à utiliser les gammes mineures harmoniques de Do et Mi qui ont 4 notes communes si je ne dis pas de bétises, dont je me sers pour faire les transitions entre les deux gammes...

qu'en pensez vous?
Merci

29. Le dimanche 12 juin 2011 à 19:56, par matthieu

euh, encore une question concernant votre exemple:

y a t il des règles à respecter entre la tonalité 1 et la 2
ou chacune des notes du sol peut devenir tonique, tierce majeure ou mineure, ou quinte du premier accord de la tonalité 2?

re-merci

30. Le mardi 14 juin 2011 à 21:48, par Tanguy Follio

Salut Matthieu, j'ai essayé ta suite d'accords ainsi que ton changement de tonalité et ça me paraît très bien fonctionner, non ? Je ne vois pas où est le problème en fait... Je crois que lorsque tu alternes Em et Cm (donc par intervalles de 4 demi-tons) c'est une sorte d'effet souvent utilisé en musique de film. C'est un peu comme si tu changeais de tonalité à chaque fois. Je ne sais pas si ça porte un nom en harmonie, peut être des tonalités d'emprunt mais j'ai peur de dire une bêtise. Je ne suis pas très doué en vocabulaire, je préfère demander à mes oreilles. Pour ce qui est des règles ou non (deuxième message) là encore je ne peux rien certifier. Il faut essayer et constater si on garde ou pas.

31. Le mardi 21 juin 2011 à 08:24, par matthieu

merci pour ta réponse, j étais arrivé à la même conclusion et j ai laissé durer chaque accord plus longtemps pour pouvoir ajouter quelque mélodie dessus. :-)

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.

Pourquoi ne pas lire aussi :


Reaper : démarrer un projet à la mesure 0


Séquenceur = Reaper Astuce = démarrer un projet à la mesure 0 (au lieu de 1) Envoyée par ...

Raccourci clavier pour amener les délimiteurs aux extrémités d'un élément (conteneur midi, fichier wav...)


Séquenceur = Cubase, Reaper Astuce = Les délimiteurs droit et gauche (R & L) Envoyée par ...

Reaper : faire apparaître plusieurs pistes midi dans le piano roll


Séquenceur = Reaper Astuce = Faire apparaître plusieurs pistes midi dans le piano roll Envoyée ...

Comment trouver une tonalité ?


Bien qu'il soit un bon parolier, cet artiste connaît-il sur le bout des doigts chaque terme ...

Cubase: raccourci clavier pour transposer les notes MIDI


Séquenceur = Cubase Astuce = Transposer par octaves successives Envoyée par Olivier Robillard ...

Quelques exemples de répétition dans la musique de film.


Je crois que c'est mon paternel qui m'a dit un jour :"Fiston, dans une musique les gens ...

Cubase : couper de façon efficace


Nouveau : j'ai le plaisir d'ouvrir une nouvelle catégorie qui s'intitule "Séquenceurs : vos ...

Reaper : Définir la largeur des pistes rapidement


Séquenceur = Reaper Astuce = Définir la largeur des pistes rapidement Envoyée par Marwan de ...

Tonalités des principaux instruments. Mémo pour les instruments transpositeurs les plus souvent utilisés.


Voici les tonalités des instruments les plus communs : Orchestre symphonique (Do = ...

Récapitulatif des billets consacrés à la composition de musique de film


Un petit récapitulatif qui permet de regrouper mes articles par thèmes. J'y dresse une liste ...