Compositeur de Musique de Film : le blog de Tanguy Follio

Banques de sons de pianos : Imperfect Samples



Voici un site qui propose quelques pianos échantillonnés (source : Michaël Dubois).

http://www.imperfectsamples.com

L'argument de Matt Stedeford, créateur des banques "Imperfect Samples", c'est de mettre en avant le côté chaleureux et humain de ses échantillonnages : un son riche et profond, pas trop "parfait", pas trop aseptisé comme on peut le constater dans d'autres bibliothèques. Comme on dit, "l'erreur est humaine", et un enregistrement qui contient des petites imperfections sonnera plus authentique et naturel. Une manière de s'éloigner de la machine et de l'aspect robotisé du midi et des séquenceurs.

Matt Stedeford a numérisé les pianos suivants (actuellement fin 2010) :
  • The Hohner Baby Grand
  • The Fazioli Ebony Concert Grand
  • The Braunschweig Upright Piano
  • The Brasted Broken Upgright Piano
Je m'attarde plus précisément sur le Fazioli qui a flatté mes petites oreilles...



Je n'ai pas pu l'essayer. Je ne sais pas ce qu'il en est concernant l'ergonomie, le jeu...
Si quelqu'un l'a testé, qu'il n'hésite pas à écrire un petit commentaire ;-)

Aller sur le site et écouter d'autres démos


Partagez-le sur Facebook Tweetez-le ! S'abonner  ce blog ? Envoyer cet article  un ami ? Le soumettre  Netvibes Ajoutez-le  Google Bookmarks
Profs-Edition.com - Partitions de musique d'ensemble - Partition PDF

Commentaires

> Suivre les commentaires de ce billet (rss)

1. Le vendredi 29 octobre 2010 à 01:01, par Dams

Très curieux car si un ingé son me faisait une prise de son de piano de ce genre, j'aurais plutôt tendance à changer de studio. C'est déjà tellement dur de trouver un ingé son qui arrive à restituer un piano dans toute sa profondeur et sa diversité spectrale...

Cela dit il faut bien avouer que cela a son charme!

2. Le vendredi 29 octobre 2010 à 12:47, par un jeune pianiste

J'utilise un piano virtuel que je trouve beaucoup mieux à mon gout. A la fois en qualité sonore, et réalisme, mais aussi en ergonomie (il est extrêmement léger) et se vend à un prix pour dérisoire!
Mesdemoiselles, mesdames, messieurs, je vous présente le piano virtuel de 4°génération: Pianoteq!
Voici le lien pour d'enventuelle démo, sur le site officiel: www.pianoteq.com/listen
Le lien de téléchargement de la version d'essai (installation en 5min): www.pianoteq.com/pianoteq...
Enfin un petit reportage sur pianoteq, fait par son créateur, pour les plus curieux d'entre vous: www.maocentertv.com/page4...

Voilà, il existe une version je croix, utilisable avec cubase! C'est un piano extrêmement bien fait, vous ne regretterai pas, mais essayez le vous verrez par vous même! c'est GE-NIAL!!!!

3. Le dimanche 31 octobre 2010 à 18:50, par chimarro

A chaque fois que je compare l'extrait audio publicitaire d'un vsti avec ce que j'en tire sur mon PC, je trouve qu'il y a un gouffre. Alors soit ces extrais publicitaires sont trafiqués, enjolivé avec des effets, soit j'ai vraiment une carte son de m...e
Quant a Pianotek, pas trop mal, mais je préfère encore l'akoustic piano. La 4eme génération d'instrument virtuel a l'air prometteuse, a suivre...

4. Le mardi 2 novembre 2010 à 12:34, par Tanguy Follio

En fait, j'ai trouvé que le Fazioli sonnait très bien et je n'ai pas su distinguer le côté imparfait... Et après tout, ce doit être le jeu de l'instrumentiste qui donne un côté humain, pas la numérisation...
Sinon, merci pour l'info sur Pianoteq et Akoustic Piano, je vais essayer de les tester.

5. Le mercredi 10 novembre 2010 à 15:42, par Jiben

Bonjour Tanguy
Moi, je trouve ça assez séduisant, surtout pour la chaleur et notamment la version "extreme" qui comporte 127 layers. Perso, j'utilise la version 2 de italian grand piano (donc un fazioli) de synthogy (qui a beaucoup progressé en termes de résonnances, mais reste un peu trop froid (si on ne peu lui rajouter les préamp des meilleurs stud etc - idem pour pianoteq que je trouve nettement moins bien. Mais à l'essai, pour le moment, rien ne vaut le dernier vienna imperial de VSL. Plus cher aussi, hélas.
Et encore merci pour ton blog si utile.

6. Le jeudi 11 novembre 2010 à 11:53, par un jeune pianiste

il faut dire qu'au niveau du touché, le piano de VSL n'on pas du tout le même que celui de pianoteq, en effet, les système de fonctionnement ne sont pas du tout les mêmes, pianoteq est dévellopé d'une tout autre manière.

7. Le jeudi 11 novembre 2010 à 14:32, par Jiben

Oui, mais c'est surtout que le charmant VSL a tellement de couches et de samples qu'il est tout de même assez normal qu'il sonne un peu !!! Il lui faut un DD dédié pour lui tout seul... à la différence de leur premier piano qui était une honte pour VSL. Pour le reste de l'orchestre je bosse uniquement avec du VSL, mais je trouve ça très difficile à spacialisé, même avec une altibverb, hups.

8. Le mardi 16 novembre 2010 à 10:23, par OLIvier


j'ai découvert cela il y a quelques jours
www.artvista.net/Virtual_...
ça m'a semblé pas mal du tout ...
bien a vous

9. Le jeudi 18 novembre 2010 à 10:10, par Jiben

Bon, bah, j'ai essayé le imperfect samples en version "complete" et franchement, hormis la chaleur dégagée par l'ensemble... c'est une vraie arnaque... Ce piano, dans cette version présentée avec 14 layers, n'a pas un pet de dynamique et d'attaque... d'ailleurs toutes les démos sont jouées très soft... et pour cause on peut rien en faire d'autre. la pédale de sustain donne vite un bloubiboulga sonore et le son ,globale est pateux et donne l'impression de faire des vagues... Très difficile à intégrer dans un mix. Après peut-être que la version 127 layers est bien, mais j'irai pas jusque là étant très déçu de l'ensemble. A l'exception du VSL, pour l'instant pas un seul piano virtuel présente l'ensemble des caractéristiques réelles d'un piano. Ivory est trop froid et un peu creux, imperfect sample à chier, pianoteq très numérique, classical collection avec des résonnances sympathiques pas crédibles du tout etc etc....

10. Le samedi 20 novembre 2010 à 17:31, par Tanguy Follio

Hello à tous, merci à vous pour toutes infos instructives. Je n'ai pas beaucoup de temps en ce moment pour réagir à chaque commentaire, mais sachez que les lis toujours avec une attention particulière ;-) Tanguy

11. Le mercredi 24 novembre 2010 à 12:43, par Jiben

Merci de ta sollicitude Tanguy (-; Je ne doute pas que tu regardes ce qui se passe, sur ton remarquable blog si utile (-:

Pour info et puisqu'il est question de piano virtuel, je pose ici la petite chronique que j'ai postée sur le site compositeur.org à propos du nouveau piano de synthogy, à savoir la version II (et c'est un gros upgrade) du Italian Grand Piano, le Fazioli concurrent du Imperfect samples.


Il est arrivé, je l'ai ouvert, je l'ai installé, je l'ai essayé Very Happy

Ce piano est donc la déclinaison Italian Grand de la version II du fameux moteur Ivory développé par Synthogy : www.synthogy.com/
La version I étant actuellement le piano virtuel le plus vendu dans le monde, dont la polyvalence était déjà remarquable, ainsi, hélas, que le manque de caractère.

L'ACHETER
Ce n'est pas le plus facile, sachant que cette version Italian Grand n'est pas encore disponible en France, contrairement au bundle Ivory II grand piano qui présente les mêmes nouveauté que le piano dont je parle. Pour obtenir la version Grand Piano, il suffit de passer par les amis d'Univers-Sons www.synthogy.com/

Pour le Ivory Grand Piano II contenant un bosendorfer, un Steinway D et un Yamaha C7, il vous en coûtera 260 euros et seulement 69 euros pour un upgrade à partir de la version I

Pour le Ivory ITALIAN GRAND II (Un Fazioli) qui nous intéresse ici, il faut aller sur le site de synthogy et le commander via le distributeur best Service qui vous l'enverra via UPS. dans ce cas la version primo acquereur vous coûtera environ 150 euros, l'upgrade revenant à 55 euros, frais de port compris.

Disons le tout de suite, le rapport qualité prix écrase la concurrence.

INSTALLATION
Simple mais un peu longue, cette petite bête pesant tout de même 28 gigas répartis sur 4 disques de sons compressés. A noter que l'upgrade s'installe en plus de votre version I qui reste disponible après installation, of course.
L'enregistrement se fait via clé I Lok, l'upgrade nécessitant d'avoir conservé le numéro de série de la version I

SON

Là, ils ont fait fort. Les différents preset et les nombreux réglages disponibles permettent de créer n'importe quel son de piano, en fonction de ses besoins : piano classique solo, jazz, intégration dans un mix pop / rock et de tendre vers une belle chaleur (et c'est un vrai progrès par rapport à la version précédente), comme vers un son très brillant.

REALISME
C'est là que la nouveauté emporte le plus l'adhésion et fait de ce piano le meilleur qui soit disponible à ce jour, de mon modeste point de vue.

Le nouveau moteur émule de façon étonnante tant les résonances sympathiques que les résonnances de sustain (dont les caractéristiques et le niveau sont totalement ajustables). C'est bluffant et rapproche vraiment ce piano de la réalité, tout en lui conservant polyvalence et qualité d'intégration.

Par ailleurs, les bruits de la pédales de sustain (chers à keith Jarret) comme des marteaux sont réglables et très convaincants.

Toutes les caractéristiques de timbre sont réglables, ce paramètre jouant sur la chaleur et le brillant. Il est également possible de jouer sur les formants, permettant de tuner le timbre sans changer l'accordage.

LES PEDALES
Là aussi, c'est fort.
Non seulement ce piano peut être utilisé avec les 3 pédales d'un piano classique (sustain, half damper, sourdine), mais les sons en résultants ne sont pas le fait d'un bouclage, d'une atténuation des samples ou d'un quelconque triturage, mais bien de l'existence de samples spécifiques sur toutes les couches enregistrés avec les dites pédales, notamment pour el sustain et la sourdine.

CAPOT
Bien entendu, l'ouverture du capot est réglable avec 4 possibilités.
le changement de son en résultant est là aussi des plus crédibles.

LA DYNAMIQUE ET LES LAYERS
Ce piano comporte 18 layers par touche, chaque preset permettant d'ouvrir le piano dans une version avec des keyset de transition pour atténuer le passage d'une couche à l'autre, déjà peu perceptible grâce au nombre de couches.
La plage dynamique est donc très large (rien à voir avec imperfect samples par exemple), mais en plus elle est totalement gérable en termes d'amplitude, pouvant aller jusqu'à 60 db. On peu donc aller de la plus grande délicatesse à une attaque boogie sans problème (bon, le boogie c'est pas mon truc, mais y en a qui aiment ! )
Il est également possible de régler le silent key (seuil de vélocité à partir duquel le fait d'appuyer sur une touche ne génére pas de son). Cela permet notamment d'exciter les résonances sympathiques des cordes sans
entendre le son direct du piano.
Par ailleurs la table de vélocité offre des nombreux réglages de courbes qui peuvent être utiles selon le style.

LES EFFETS
La section effet offre un equalisateur 3 bandes avec un paramétrique sur les médiums, un chorus et une réverb.
Bon là dessus, je suis un peu sceptique, même si la reverb, à doser avec parcimonie est assez correct. Je conseille néanmoins, si on possède une altiverb ou la reverbe du Vienna Suite, d'enregistrer le piano dry.

Il est également possible de régler la perspective selon que l'on veut être du point de vue du public ou du pianiste, ainsiq ue la largeur stéréo, allant de la stréo complete au mono.

RAM ET PROCESSEUR
Bon, là, on touche le point noir. La version I était déjà gourmande, la version II est carrément morfale ! J'ai quand même un quad core avec 8 gigas (64 bits) et ça bouffe méchant, notamment les résonances sympathiques. Mais là aussi, il est tout à fait possible de diminuer la consommation en coupant, selon l'utilisation, les résonances sympathiques, les samples de sourdine et de release, ou en diminuant le nombre de voies ou la taille des buffers. Mais une utilisation du piano dans toute sa superbe est vraiment très très gourmande.

LES AUTRES MOINS
La seule chose qui manque à ce nouveau IV est là possibilité de jouer sur les micros, puisqu'il n'est proposé que dans la version enregistrée près de la table qui nécessite un vrai travail e mise en espace. Il faut également faire attention au placement qui peut créer des problèmes de phase.

Il reste une petite faute de goût sans conséquence, à savoir la présence d'un synthé bien sirupeux pouvant doubler le piano (déjà présent sur la version I) dont je me demande encore ce qu'il fait dans un instrument virtuel de ce standing... mais bon...

AU FINAL
Voilà vraiment actuellement le meilleur piano virtuel que j'ai pu tester (et j'ai quand même un peu fait le tour de la question), notamment du point de vue rapport qualité prix. Il peut vraiment concurrencer le dernier VSL et dépasse tous les autres, pouvant même, en termes de chaleur, approcher du Imperfect Samples (pas tout à fait) qu'il surpasse dans tous les autres domaines, à l'exception du réglage de micros, indisponible...
Voilà
Benjamin Jiben Sire

Pour information et auto promo Very Happy je vous signale la mise en place de ma nouvelle page facebook pro où sont présentés mes derniers travaux audiovisuels et les vidéos correspondantes, notamment ...
Le nouveau film de présentation du Musée du Louvre
Le film du Palais de la Porte Dorée
Le nouveau film Yves-Saint Laurent Beauté (à venir)
le documentaire "Sahel génération Durable" pour France 5 dont je suis le co-réal etc...
A retrouver sur : www.facebook.com/pages/Be...

12. Le mercredi 29 décembre 2010 à 11:19, par Tanguy Follio

Impecc !
Merci pour les détails :)

13. Le samedi 1 janvier 2011 à 17:25, par Aimwill

Perso, j'ai beaucoup de VST de piano, vraiment beaucoup . . .
Mon avis sur

- Pianoteq : je le trouve trop numérique et justement le "soft" sonne ordinateur. (modélisation)

- Pianissimo : très légé, sonne bien pour son poids, mais ne tient pas suffisamment la note. (120MO)

- les 4 piano de native instruments dans komplete 7 : pas mauvais du tout, le piano droit est pas mal, mais un manque de réalisme dans la profondeur du son, et la façon de jouer avec un vrai piano (4GO de samples chacun)

- Alicia Key's Software Piano : un yamaha C3 superbement enregistré, pour du RNB, du RAP, et du jazz, vraiment génial, mais pour de la musique de film ou du classique, là encore, pas d'attaque et sonne fade pour les parties FF, un vrai yamaha C3 quoi. (16GO de samples)

- Fazioli Ebony concert grand de imperfect samples : pour la musique de film, c'est un régal, les FX, cette chaleur de jeux, superbe. Mais, manque de l'attaque (version basic) pour la pop et autre, mais la version complete et encore mieux la version extreme, la position de micro 5, est génial justement pour la pop et le classique, et il en assemblant position 1, 2, 3 on a un son très chaleureux et puissant 3, 4, 5 un son claquant, et toutes les positions de micro pour avoir un son de piano assez complet et réussi. (sachant qu'il pèse 162GO de samples)

- East West Quantum Leap Piano : alors là aussi, c'est fort, les pianos sont claquants, sont chauds, sont soft, sont pincés, géniale pour de la musique de film c'est l'idéal, ou pour du classique. (260GO de samples)

Je trouve que vous parlez et vous accusez sans même avoir entendu se que donne le FAZIOLI de imperfect samples, qui à mon gout et pour mon utilisation est très satisfaisante, c'est vrai que si vous le jugez sur la version basic à 8GO et à 40€, il y a rien, mais la version complete avec les 3 position de micro est franchement réussi, et la version extrem encore plus, avec 5 position de micro remarquable et 70 000 samples, 127 layers.

14. Le jeudi 6 janvier 2011 à 08:59, par Jiben

Heu non... je juge d'après la version complete que je possède et qui s'intégre dans la vingtaine de pianos virtuels que je possède (suis assez d'accord avec votre regard sur les 4 pianos de komplete, même si je trouve leurs résonances folkloriques, et alicia keys, très bien pour le jazz). Je dois avouer que je révise un peu mon jugement sur imperfect sample depuis que je l'ai intégré dans un titre où sa présence et sa chaleur sont très appréciables. Mais le manque flagrant de dynamique, y compris pour la version complete (très peu de différence dynamique entre le 1er et le 14ème layer !!!)est rédhibitoire pour une utilisation large. D'ailleurs ce n'est pas un hasard si la plupart des démos du site jouent des morceaux très soft. Mais bon, c'est ce que j'en pense. Je vais bient$ot passer à la version extreme et je ne manquerai pas de vous faire part de mon sentiment.
Bonen journée et bonne année à tous.

15. Le vendredi 7 janvier 2011 à 22:09, par Tanguy Follio

J'ai noté aussi que les démos de Imperfect samples étaient effectivement très douces et peu dynamiques. L'instrument doit être parfait pour des musiques dans le style de "incassable" de James Newton Howard, ou "Rencontre avec Joe Black" de Thomas Newman... Mais pour des stacs à la Danny Elfman ?

16. Le lundi 10 janvier 2011 à 14:09, par Aimwill

C'est vrai, pour la première position de micro, c'est que du PP, oublié le F sa sonne MIDI, la seconde position de micro, sa sonne bien pour du P , mais là aussi pas de F, par contre, la troisième je le trouve agréable, pas au point d'y jouer un concerto no 2 de Rachmaninov ou du Led Zeppelin.

Pour James Horner, James Newton Howard il est parfait, mais une fois qu'il y a l'orchestre avec, il sonne confus contrairement au Steinway de East West qui dans un Thème de Pearl Harbor (Tennessee) de Hans Zimmer, se colle parfaitement.

Mais sur le point de Danny Elfman, je ne sais pas trop, il y a des samples stacs dédié au jeux stacs évidement, mais je n'ai pas encore testé.
Par contre, les FX sont géniaux, les cordes pincés et tout, pour des atmosphères c'est parfait.

17. Le mardi 11 janvier 2011 à 14:32, par un jeune pianiste

Je vous invite, pour ceux qui n'y sont pas passé, à visiter cette page:
www.soundsonline.com/Pian...
A droite de celle-ci, East West nous propose des comparaison entre plusieurs piano virtuel célèbre, au niveau du paragraphe "Third Party Piano Comparison Demos"
Je vous laisse fouillez, si cela vous tente.A très vite!

18. Le lundi 21 janvier 2013 à 19:41, par pbjazz

Bonjour Tanguy, et aux autres bloggeurs.


Merci pour tous ces commentaires qui peuvent aider les personnes à l'achat.

A propos de ces samples et marques ...

J'ai acheté le steinway grand walnut v_Pro de chez Imperfect samples.

Premiers constats :

- Pas de fichier .exs dans le package .rar complet téléchargé (pourtant c'est annoncé que les samples peuvent être utilisés avec the sampler EXS24 mkII).
- Au chargement sous Kontakt ( 4 ) : 672 files "could not be found" (the "releases files of the pedal up of the player and the close (layers 1 to 5)").
- Quant au player gratuit IS : le "serial number" (MSE version) est introuvable même en étant connecté sur le site, facture sous la main.

Euh ... Assez incompréhensible. Ce n'est pas très professionnel. Vraiment déçu, j'ai déjà envoyé 3 mails : pas de réponse.
Si quelqu'un de vous une explication ... je le remercie vivement. J'en espère toujours une de "Matt" de chez Imperfect Samples ...

A propos du produit, du son, de la qualité de ce piano, en bref :

++ "Beau son" (assez chaud) global à première impression mais...

--- En détail : brouhaha, un périple pour des mix corrects
Vélocité pas homogène du tout (des trous) : très dommage car rend le piano pas si agréable à jouer qu'il ne paraît.

Je n'en suis pas à essayer, ni à mes premiers samples de piano.
Je ne conseille pas spécialement ce produit, vu son prix, il y a mieux.

Des samples plus anciens restent même supérieurs (les sampletekk TBO ou 7CG par exemple) et plus souples à jouer.

Sans compter sur les plus récents de chez Synthogy (- je rejoins JiBen en tous points là-dessus -) les Ivory II, sans comparaison, bien au-dessus ! (Qualité du son, réalisme, maniabilité, plaisir de jeu et sensibilité, possibilités de réglages, utilisation en studio, ... Voir l'article de JiBen !

Je n'ai pas encore eu le plaisir d'essayer le VSL Vienna Imperial, dont le prix vole bien haut). Pour l'instant, les Ivory II de Synthogy sont les pianos que je préfère jouer et utiliser, et que je recommanderais. (Je connais les "Grand", et le nouveau sorti "American", un steinway de 1951).

Simple avis.

Bonne compo à tous.

Musicalement.

19. Le samedi 5 octobre 2013 à 13:04, par Franck

Bonjour à tous.

Pour ma part, j'ai joué un temps sur Ivory 1 puis j'ai changé toute ma bécane pour acheter le Ivory 2 American Concert. Hé bien à mon grand étonnement, je trouve qu'il manque de "punch" comparé au Imperfect Samples Fazioli Ebony Concert.
Du coup, malgré les évidentes qualités acoustiques du American Concert ivory 2 (une superbe stéréo, des réglages à foison le rendant très très souple au niveau des styles musicaux) je n'arrive pas à l'utiliser systématiquement avec plaisir. Dans les graves, je ne m'y fait pas, je trouve qu'il manque considérablement de mordant. Alors je ne sais pas si ça peut s'agir entre autre de mon clavier midi (pourtant un clavier au touché plutôt pas mal du tout - acheté dans ce but), tandis que le Fazioli, lui, répond cash. Je le sens plus nerveux et un son plus chaud.
Pour le Fazioli, j'arrive à avoir une marge de manoeuvre plutôt grande en jouant sur les 3 perspectives. Ce qui permet de l'incruster dans pas mal de mix qui vont de la musique intimiste à la musique variété ou rock progressif.

Pour l'Ivory 2 American Concert D , je suis obligé de jouer avec le timbre et autres petits réglage pour le rendre plus nerveux, mais malheureusement, il est fréquent que mes doigts ne trouvent pas la réponse qu'ils souhaitent au niveau du son émis. Ce qui est très frustrant compte tenu de la bécan Ivory. Qui a par ailleurs un son - bien qu'un peu plus neutre à mon goût que le Fazioli qui est très chaud - superbe également.

Du coup je ne comprends pas comment faire pour exploiter aussi bien mon Ivory 2 aussi bien que certain ici. C'est toujours regrettable d'avoir deux achats de qualités mais de se retrancher sur un plus que l'autre...

Enfin, toujours est-il que ce sont pour l'instant les deux pianos que j'utilise tout le temps.

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.

Pourquoi ne pas lire aussi :


Terapack de Sounds Online : 13 banques de sons Eastwest Quantum Leap rassemblées sur un même disque dur d'un Teraoctet


Hmmm, une pub que je viens de recevoir de la part de Sounds Online : Le concept est clair. ...

Mini Dizi et mini Erhu : Instruments traditionnels chinois


J'ouvre une catégorie dédiée aux plugins VSTi free ! Dans cette rubrique, j'essaierai de ...

Quelques limites liées à l'utilisation des banques de sons d'orchestre symphonique, toujours plus consistantes.


J'ai, comme beaucoup de compositeurs qui font de la MAO, une panoplie de banques de sons dédiées à ...

Concours de musique de film 2008 proposé par East-West sur le forum Soundsonline


J'avais promis un post sur les percussions électro mélangées à de la musique orchestrale, mais il ...

VSTI de Native Instruments : Komplete 7 elements


Un post pour faire plaisir à Charles ;-) Pour bien débuter l'année 2011, voici un petit rappel ...

CASAWAVE, société spécialisée dans l'informatique musicale. Vente et installation de stations informatiques dédiées à la musique, le mixage, le mastering, le montage son, le sound-desing etc...


C'est en parcourant le blog de mon cher confrère Guillaume Roussel que j'ai découvert l'existence ...

Télécharger la mise à jour de Cubase 4 de Steinberg. Update gratuit !


Il s'agit d'un patch de mise à jour de Cubase 4 qui date du 28 août 2008 Cet update (4.5.1) est ...

Cubase 5 arrive bientôt en France. Quelques nouvelles fonctionnalités de la station de travail audio numérique de Steinberg


Disponibilités de Cubase 5 : Allemagne et Angleterre : Fin janvier 2009 France, Espagne et ...

Personnaliser un crescendo : collage audio dans le séquenceur !


Dans les banques de sons, les samples de crescendos ne sont pas forcément de la durée souhaitée. ...

Melodyne, un outil qui permet d'isoler et de modifier des élements audio, dans un mix...


Avec cette avancée technologique, les ingénieurs repoussent les limites de l'édition audio ...