Compositeur de Musique de Film : le blog de Tanguy Follio

J'ai rêvé que je participais à la Nouvelle Star..... version musique de film.



C'est dingue !
Je n'en crois pas mes yeux ! Je suis là au Pavillon Baltard, en direct, en prime, parmi d'autres candidats !

Chacun de nous a eu la semaine entière pour composer une musique orchestrale sur un thème choisi par le public. Je suis tombé sur le thème de "La traversée du désert en poney". Ce n'est pas très intéressant mais je suis quand même mieux lotis que le candidat n°9 à qui l'on a confié le sujet tant redouté par la profession : "la sauterelle moldave pendant la saison des amours".

Lorsque Vincent Perrot m'annonce au public, je ne sens plus mes jambes. Je ne peux plus reculer, je pense aux 1350 téléspectateurs (votants potentiels) haussant le son de leur home-cinéma : je ne dois pas les décevoir !

J'avance sur la scène, tout tremblant, tenant mon conducteur dans la main droite et quelques grigris dans la main gauche pour me porter chance (un porte clé de Lilo et Stitch ainsi qu'une mèche de cheveux roux que j'avais arrachée à mon idole au cours d'un voyage aux States).

Le London Symphony Orchestra (LSO) en personne s'est déplacé au grand complet pour interpréter dignement mon œuvre décisive. Je suis d'abord surpris de constater que la plupart des violonistes féminines n'ont pas l'allure de mannequins comme on en trouve dans l'orchestre Philharmonique, présenté par Nikos sur la chaine concurrente... Cela dit, lorsque les premières notes se font entendre, le son frais et pétillant du LSO me fait bien vite oublier les demoiselles susnommées.
Les premières mesures se passent relativement bien. Je me risque à lancer un regard confiant au public, puis aux quatre membres du jury.

Philippe Rombi semble penser à autre chose. Il faut dire qu'il a dû traiter le thème de "la traversée du désert en poney" mainte et mainte fois avant d'arriver en haut du sommet. La version personnelle que j'ai écrite pour l'occasion ne semble pas l'enthousiasmer plus que ça...

Eric Serra bat la mesure avec le pied tout en mâchouillant son stylo. Je devine en lui, le musicien caméléon qui touche à tous les instruments, pourvu qu'il y ait du groove. Je le soupçonne même d'écouter simultanément autre chose dans son i-pod.

Emilie Simon est radieuse. Elle griffonne quelques appréciations sur un bout de papier, mais j'ignore si c'est plutôt bon ou mauvais signe.

Seul Edouard Dubois reste impassible et incrédule devant l'interprétation. Il a pour habitude de fixer la baguette de direction pendant les 4 minutes consacrées à chaque candidat.

A l'issue de la prestation, le résultat est mitigé : 2 rouges (Philippe Rombi et Emilie Simon), un Bleu (Edouard dubois) et rien du côté d'Eric Serra qui continue de battre la mesure avec son pied....

Chacun y va de son petit commentaire : "trop old-school", "pas assez de présence sur scène", "mauvais choix d'orchestration", "taille de la baguette non réglementaire" etc... On assiste même à un conflit au sein du jury. Comme mes autres collègues, je me fiche un peu des commentaires, sachant que mon avenir dépend uniquement du vote du public. Ce seront donc les candidats les plus moches qui partiront en premier (j'ai bien fait de mettre de l'auto-bronzant).

Avant la décision ultime, on nous ressert la fabuleuse success story de Danny Sander, un gentil gars éliminé aux premières épreuves qui aurait décidé de raconter sa mésaventure dans un blog, produisant par la même occasion un véritable buzz sur Internet. Ensuite, des producteurs peu scrupuleux auraient profité de sa fulgurante popularité pour lui confier la BO du prochain film de Tarantino, suscitant la polémique entre vrais fans et spectateurs moqueurs...

Enfin arrive le moment fatidique. Le thème de Mission (Ennio Morricone) retentit tandis que Vincent Perrot se déplace lentement (une fois n'est pas coutume) vers les candidats liquéfiés, tout en décachetant une enveloppe blanche écrue. Tadaaaaaamm !!!

Alors, en fait, après j'ai dû me réveiller brusquement pour calmer l'une de mes filles qui pleurait dans son sommeil. Lorsque je me suis recouché, je n'ai pas réussi à reprendre le fil de ma belle histoire à Baltard... Je me suis mis à rêver que j'étais seul sur une île déserte ou je ne sais quoi, avec une dizaine de jolies blondes aux yeux bleus... les palmiers, la musique hawaïenne, le sable chaud... enfin rien de bien palpitant...


Partagez-le sur Facebook Tweetez-le ! S'abonner  ce blog ? Envoyer cet article  un ami ? Le soumettre  Netvibes Ajoutez-le  Google Bookmarks
Profs-Edition.com - Partitions de musique d'ensemble - Partition PDF

Commentaires

> Suivre les commentaires de ce billet (rss)

1. Le jeudi 22 mai 2008 à 09:59, par HeinrichVonB

ahhaha excellent !!
Freud s'en donnerait à coeur joie!!

2. Le jeudi 22 mai 2008 à 10:25, par Damien D

C'EST ENOOOOOOOORME!


j'adore... je fais tourner!

3. Le jeudi 22 mai 2008 à 13:15, par louar52

c'est génial un rêve comme ça !! tu le decris comme tu composes: avec talent ! j'avais l'impression d'y être ! c'est surement un rêve prémonitoire...lol prépare toi ! prochaine production holliwoodienne: musique composée par Tanguy Follio...c'est inévitable ! on en veut encore !!!
la traversée du desert en poney...t'es trop fort ! lol

amicalement
fred

4. Le jeudi 22 mai 2008 à 13:34, par Matthieu

Ben il faut arrêter la tisane avant d'aller dormir mec!!!

Conseil du jour pour tous ceux qui aiment la musique de film :
Allez voir Indiana Jones 4 et restez jusqu'à la fin... vous pourrez voir ce que Williams a fait de son fameux : ta ta ta taaaaaa, ta ta taaaa...
Magnifique !

5. Le vendredi 23 mai 2008 à 03:38, par Damien ARIBERT

T'as une façon de raconter, c'est incroyable! J'aurais juré que c'était réel!

6. Le vendredi 23 mai 2008 à 12:28, par Rozenn

Ouah, t'es fou toi !
Tu as vraiment fait ce rêve ?

7. Le vendredi 23 mai 2008 à 22:27, par Tanguy

Plus ou moins (il faut bien broder un peu quand même).
Bon, pour toi Rozenn, je dois expliquer certaines choses : Vincent Perrot est un passionné de musique de film et de records de vitesse (dragsters etc.). Danny Elfman est roux. Alan Silvestri a composé la BO de Lilo et Stitch. Le LSO est l'orchestre de référence dans la musique de film (StarWars, Indiana Jones etc.) Il est notre rêve à tous ;-)

8. Le jeudi 29 mai 2008 à 09:30, par Tanguy

... et Quentin Tarantino ne fait quasiment jamais appel à des compositeurs.

9. Le dimanche 22 juin 2008 à 16:35, par Sam

C'est ce qui s'appelle une nuit agitée!
Mais je vois que l'atmosphère rafraichissante et hawaïenne de l'excellent "Lilo & Stitch" plane encore sur ton second rêve!

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.

Pourquoi ne pas lire aussi :


Star Wars Racer en borne arcade : réalisme et maniabilité ! avec la bande originale du film, c'est un plaisir total !


Avec Lilian (mon beau-frère spécial "vacances et bonne bouffe") j'ai essayé pour la première fois ...

Banque de sons gratuite : East West Symphonic Orchestra Free


Une bonne nouvelle pour ceux qui désirent découvrir quelques possibilités de la fameuse EWQLSO : ...

Darth Vader's Theme pour un spot publicitaire


Ha ha, une pub rigolote envoyée par Alex : C'est une publicité pour une voiture, ayant pour ...

S-Browser 2.5 : un petit browser très pratique pour les musiciens


Conçu par Nouvelle Cible Studio S-Browser 2.5 est un petit "Explorateur/Lecteur" dédié à la ...

Le petit chien roux. Voir les paroles complètes et télécharger gratuitement la version karaoké au format mp3


Accédez à la liste complète des comptines et chansons Le petit chien roux Un petit chien ...

La vérité sort de la bouche des enfants...


L'autre jour, à l'école, pendant l'inter-cours, j'ai mis ma zique de Vendome, super héros en fond ...

Les étoiles d'un soir : Concours de chant et (ou) de mannequinat. Tremplin artistique, avril-mai 2009.


Si j'en parle ici, c'est parce que cette manifestation permettra de collecter des fonds pour des ...

Star Pop Orchestra, un orchestre spécialisé dans la musique symphonique populaire (musique de film, comédies musicales, arrangements pop-rock)


J'ai découvert sur Myspace cet orchestre symphonique composé de 50 à 90 musiciens dont le ...

A Paris prochainement, un Video Games Live : concert symphonique reprenant les plus grands thèmes des jeux vidéo


Les "Video Games Live" sont des spectacles interactifs (orchestre symphonique jouant en synchro ...

Medley Star Wars et Super Mario Bros, par le groupe Accordzéâm


Une vidéo communiquée par mon collègue Michaël Dubois (dit Mr Mickey) Voici Accordzéâm, une ...