J'aime bien utiliser les synthés mono, en legato. Avec une certaine discrétion, en orchestration de second plan. Mélangé à de la musique orchestrale ou pop, ça apporte un petit côté électro, et un accompagnement rythmique un peu glissant qui permet de lier tous les ingrédients.

Le legato (en faisant chevaucher les notes) donne cet aspect "lisse" et "liant". Par ailleurs, au cours du phrasé, le timbre a tendance à changer. Avec un peu d'écho, ça rappelle une ambiance "Dream music" que sûrement beaucoup de compositeurs trouveront kitch, mais moi ça me plaît ;-) à condition tout de même de ne pas en abuser, et de ne pas le mettre trop en avant.

Voici un petit exemple, dans une musique que j'ai faite il y a qq semaines :

Synthé mono utilisé en legato, et en arpèges selon la suite d'accord voulue :


Dans le mix :