Compositeur de Musique de Film : le blog de Tanguy Follio

Septième symphonie de Beethoven, une musique classique souvent utilisée dans le cinéma, par Christian Pastoret.



Aujourd'hui, je laisse la parole à mon collègue Christian Pastoret ;-)
Tanguy
----------------------------------------------


Ludwig Van Beethoven (1770-1827)
Symphony No. 7 en La Majeur, Op. 92 – 2e mouvement (Allegretto)

Ce 2e mouvement de la 7e symphonie (1811-12) a été utilisé dans une trentaine de bandes originales de films. On peut comprendre pourquoi : dès les premières mesures, la mélodie, magnifique, d'abord douce et grave, permet de souligner la tension évoquée par des images :



La tension est renforcée progressivement par la montée en puissance rythmique et harmonique. Chaque cycle de mélodie (sur 3x8 mesures) franchit un nouveau palier, débutant piano (uniquement les cordes) jusqu'au fortissimo (orchestre tutti). La section de cordes est composée de Violons I, Violons II, Altos, Violoncelles I, et Violoncelles II et contrebasses (à l'unisson) :

Beethoven symphony 7

Depuis Beethoven, les violoncelles sont souvent scindés en violoncelles I (unisson avec les altos) et violoncelles II (unisson avec les basses).

Ouverture du mouvement
L'accord d'ouverture joué par les bois et les cors présente la tonalité principale du mouvement, La mineur :

Beethoven symphony 7

Hautbois : do – mi
Clarinettes en la : mi - la
Bassons : la - do
Cors en mi : mi – mi

La troisième mesure voit les bois et les cordes s'éteindre, et l'arrivée des altos et cordes graves. Vont suivre 5 cycles de mélodie, débutant tout en retenue, jusqu'à l'envolée dynamique.

Rythme :
Le mouvement se poursuit comme une marche funèbre (signature 2/4, tempo 76) avec répétition de la même figure rythmique (ostinato) sur 8 mesures, qui sera reprise par différentes sections :

Beethoven symphony 7



Piano

Mesures 3-26 : partie piano ; exposé du thème par les altos, violoncelles et contrebasses.

THÈME PRINCIPAL
Le thème est principalement portée par les altos I, mais il est difficile de distinguer une réelle mélodie avec chacune des parties prise séparément. En fait, « mélodie » et accompagnement sont intrinsèquement liés.

- Altos :

Beethoven symphony 7


Altos I seuls


Altos II seuls


- Les violoncelles et contrebasses complètent à la fois le thème et l'harmonie :

Beethoven symphony 7


Violoncelles I seuls


- Violoncelles II et contrebasses :

Beethoven symphony 7


Violoncelles II et contrebasses


Le thème est véritablement posé lorsque toutes les parties de cordes sont jouées simultanément :


Cordes



HARMONISATION
Indépendamment du rythme de marche, qui donne toute sa gravité au thème, on peut « déconstruire » le thème en accords (bien que ce genre de grille ne soit pas l'habitude en classique, mais habituellement réservé au rock et au jazz !).
On peut remarquer les cadences (V I E/Am et I V Am/E), le passage par la tonalité de C majeur (fin de la 1ère partie) et les enchaînements d'accords majeurs-mineurs (B/Bm puis A/Am) dans la 2e partie.

Accords, partie 1 :
Beethoven symphony 7


Accords, partie 2 :
Beethoven symphony 7


La troisième partie du thème est la répétition pianissimo de la deuxième partie.


Version orchestrale, mesures 1-26

Ricardo Muti, Philadelphia Orchestra, 1979



Contre-chant
Mesures 27-50 : l'orchestre reprend pianissimo ; la mélodie est reprise par les seconds violons, et l'animation est créée par la variation du rythme des cordes graves, et l'arrivée du contre-chant par les altos et violoncelles.

Beethoven symphony 7

Les violons II reprennent à l'octave la partie des altos des mesures 3-26, les notes sont tenues et le timbre devient brillant.

Durant toute cette partie, violoncelles II et contrebasses jouent les mêmes notes que celles des mesures 3-26 (sans détailler les montées à l'octave et quelques exceptions), en variant la figure rythmique qui devient :

Beethoven symphony 7


Violoncelles II et contrebasses, figure rythmique des mesures 27-50

Les altos et violoncelles I en contre-chant jouent la même partie, des notes tenues et des notes enrichies d'ornements (mordants) qui vont se combiner aux violons II :


Violons II (son de violon), altos et violoncelles I (son de piano), mesures 27-50



Crescendo poco a poco
Mesures 51-74 : l'orchestre redémarre piano avec une augmentation progressive ; la mélodie est reprise à l'octave par les premiers violons ; les seconds violons reprennent à l'octave la partie précédente des altos ; les altos et violoncelles I démarrent en arpèges ; la figure rythmique des violoncelles II et contrebasses varie encore.

Beethoven symphony 7

La dynamique est créée par les arpèges [relativement simples, Am (la-do-mi), E (sol# si mi)...] et la rythmique syncopée :


Mesures 51-66 : arpèges des altos et violoncelles I (son de piano) et rythmique des violoncelles II et contrebasses



Forte
Mesure 67-74: la fin de ce cycle va cette fois être reprise forte ; les hautbois et les bassons viennent appuyer la rythmique, qui va encore s'accentuer sur les dernières mesures avec les flûtes et les cors.

Beethoven symphony 7

Beethoven symphony 7


Mesures 67-74 : arrivée des bois et des cuivres
Bernstein, Wiener Philharmoniker, 1978




Fortissimo :
Mesures 75-90 : l'orchestre joue fortissimo avec les bois, les cuivres et les timbales. Certaines des parties précédentes (mesure 51-74) sont reprises par une section différente (glissement Violons I → Bois/Cuivres ; Violons II → Violons I ; Altos → Violons II).

Altos, violoncelles et contrebasses offrent un tourbillon de triolets complémentaires : altos et violoncelles I en triolets sur la première partie de la mesure, violoncelles II et contrebasses sur la deuxième partie :

Beethoven symphony 7


Mesures 75-82 : triolets des violoncelles I (son de piano), violoncelles II et contrebasses


Mesures 75-90 : fortissimo
Karajan, Berliner Philharmoniker,1977




De diminuendo à dolce :
Cette partie du mouvement se termine en douceur : diminuendo à la mesure 91 pour finir piano (dolce pour les bois) à la mesure 98. Les 3 mesures suivantes sont un rappel de la dernière partie du thème :


Mesures 91-101 : diminuendo
Karajan, Berliner Philharmoniker,1977




Récapitulation :
A chacun des cycles, chacune des parties (thème, contre-chant, arpèges) est reprise par une section différente (variations des hauteurs et des timbres) ; la rythmique évolue, l'orchestre passe progressivement de piano à fortissimo, pour finir en douceur.

Beethoven symphony 7

Évolution des figures rythmiques :

Beethoven symphony 7



Suite du mouvement :
Le mouvement se poursuit en La majeur (mesures 102-138), pour revenir en mineur, avec reprise et variations du thème.
Le final (mesures 254-278) joue avec les variations de timbre des bois et cors :

Beethoven symphony 7

Mesures 254-260 : flûtes, hautbois, clarinettes, bassons et cors


Final, mesures 254-278
Barenboim, Berliner Philarmoniker, 1989



«... la phrase rythmique s’élevant toujours d’octave en octave, arrive aux premiers violons qui, par un crescendo, la transmettent aux instruments à vent dans le haut de l’orchestre, où elle éclate alors dans toute sa force. Là-dessus la mélodieuse plainte, émise avec plus d’énergie, prend le caractère d’un gémissement convulsif; des rythmes inconciliables s’agitent péniblement les uns contre les autres; ce sont des pleurs, des sanglots, des supplications; c’est l’expression d’une douleur sans bornes, d’une souffrance dévorante... »
Hector Berlioz, (Étude critique des symphonies de Beethoven), à propos de l'Allegretto.

Je cherche des musiciens (cordes, vents...) sur Paris, afin d'interpréter mes compositions
(pièces de 2-3 minutes, de tendance "classique").
Que vous soyez seul(e) ou un groupe déjà formé, merci de me contacter :
Christian Pastoret
cpastoret@free.fr



Partagez-le sur Facebook Tweetez-le ! S'abonner à ce blog ? Envoyer cet article à un ami ? Le soumettre à Netvibes Ajoutez-le à Google Bookmarks
Profs-Edition.com - Partitions de musique d'ensemble - Partition PDF

Commentaires

> Suivre les commentaires de ce billet (rss)

1. Le mardi 4 décembre 2012 à 20:10, par FilmTunes

Belle analyse, bravo ! D'ailleurs Samuel Adler en fait également une analyse dans son livre d'orchestration (pp.134).

Peux-tu nous donner la liste des films qui l'utilisent?

Pas plus tôt qu'hier, au Festival de Film de Marrakech, j'ai vu un excellent film estonien en compétition : "Mushrooming" de Toomas Hussar (trailer ici www.youtube.com/watch?v=KYoXnkve_18). Il s'agit d'un homme politique qui se perd en forêt. Après avoir été retrouvé dans des circonstances ridiculisantes il doit en plus se présenter à la presse pour une affaire de corruption. Au début complètement abasourdi devant les questions insistantes des journalistes, il finit par faire un speech qui lentement convainc de mieux en mieux (les dupes). Quand j'entendais de la musique très loin, en mono, je n'arrivais pas à l'identifier ; puis, lentement, elle monte en puissance et en stéréophonie, et j'ai reconnu l'allegretto de la 7e dont tu parles ici !

Donc on peut désormais ajouter ce film dans la liste ;-)

2. Le mercredi 5 décembre 2012 à 10:50, par Christian

Bonjour FilmTunes et merci de tes commentaires
La liste des films est longue... cf Wikipedia (!)
Parmi eux, "The Fall (2006)", le discours final dans "Le Discours d'un Roi (2010)", la bande-annonce de "Des Hommes et des Dieux (2010)"...
Je ne connais pas l'analyse de Samuel Adler, mais je la lirais avec plaisir :-)

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.

Pourquoi ne pas lire aussi :


Sergei Prokofiev, c'est bon pour le moral !


Quand je pars en vacances au bord de la mer, j'emmène toujours avec moi un lecteur mp3 dans ...

Les marches harmoniques. Quelques exemples trouvés dans des bandes originales.


Attention à la marche (harmonique) ! Qu'est-ce qu'on se marre dans ce blog Définition trouvée ...

2 visualisations graphiques d'oeuvres de Beethoven


Imaginez que, lors d'une composition pour orchestre, vous soyez entrain d'écrire un passage avec ...

Exemple d'accord de septième diminuée dans la musique de film (ainsi que l'accord de septième mineure avec quinte diminuée)


Je voudrais juste parler de 2 accords peu ordinaires que j'entends parfois dans la musique de ...

Musique live de Pirates des Caraïbes, composée par Klaus Badelt.


Ci-dessous, une version très sympa du thème de Pirates des Caraïbes, arrangée par Jon R. Welch ...

Le glissando de harpe : technique très souvent utilisée en musique de film.


Je ne vais pas faire un exposé sur la harpe classique, mais juste vous montrer le glissando de ...

Les soundfonts. Par Christian Pastoret


Aujourd'hui, je laisse la parole à mon collègue Christian ...

Dance of the Knights de Sergei Prokofiev, un thème souvent entendu dans des films ou des émissions. Par Christian Pastoret.


Aujourd'hui, je laisse la parole à mon collègue Christian Pastoret ...

La Marche Turque version orientale


Un petit plaisir à vous faire partager ! Je regarde souvent sur youtube les prestations ...

Raccourci clavier pour amener les délimiteurs aux extrémités d'un élément (conteneur midi, fichier wav...)


Séquenceur = Cubase, Reaper Astuce = Les délimiteurs droit et gauche (R & L) Envoyée par ...