Blagounette dédiée à mes deux compères…

Ce sont deux Allemands qui arrivent en France.
Dans un bar, ils décident de commander un verre
(dans la langue de Molière pour faire bonne impression) :

– Ach… s’il fou plaît, peut-on avoir deux martini ?
– Dry ?

NEIN ! ZWEI !

A Alex et Bernhard, mes 2 amis (ne changez rien les gars).

3 réflexions sur “Blagounette dédiée à mes deux compères…”

Les commentaires sont fermés.

Retour haut de page