Compositeur de Musique de Film : le blog de Tanguy Follio

Symphobia, du très gros son orchestral. Le dernier né de ProjectSam.



Symphobia est une banque de sons d'orchestre clairement orientée "musique de film" (Musique hollywoodienne, Remote Control Productions, etc.) Elle est un véritable outil de production d'ambiances orchestrales, essentiellement destinée à la musique d'action, suspense et d'aventure (peut-être un peu moins pratique pour composer des mélodies de comédies romantiques ?)

Alors, que trouve-t-on d'intéressant, dans cette banque de sons ? :

1) Les programmes sont répartis non pas par instruments (violons, violoncelles, cors, hautbois etc..) mais par ensembles :
  • Programmes de cordes (STRING SECTION)
  • Programmes de bois (WOODWIND SECTION)
  • Programmes de cuivres (BRASS SECTION)
Tout ceci est enregistré dans des conditions acoustiques respectant le contexte spatial de l'orchestre (réverbe, profondeur, panoramique...)

Prenons le cas des cordes, par exemple :

Elle sont réparties sur l'ensemble du clavier maître, des premiers violons jusqu'aux contrebasses, avec des layers (déclenchement des samples selon la vélocité). Cela permet à l'utilisateur d'avoir sous la main un ensemble de cordes "homogène", sans incohérences de couleur, de spatialisation et de panoramique entre les samples (puisque tout l'orchestre à corde a été enregistré dans son ensemble).
Les articulations se font via l'interface, en activant la fonction legato/répétitions/octaver ou le générateur de clusters. Des articulations spécifiques, comme des staccatissimos peuvent également être chargées à part, et s'appliquent à tout l'ensemble de cordes : fini le temps perdu à charger les articulations pour chaque instrument (violons, alti etc...).

Les programmes de cuivres et de bois présentent des fonctions similaires. Évidement, Chacun de ces 3 programmes propose des effets propres aux instruments qu'il contient (par ex : glissandi pour les trombones, trémolos pour les cordes, rips pour les cors, runs pour les flûtes etc.)

2) Une nouveauté, toujours dans la continuité de l'enregistrement par ensembles, est la mise à disposition de programmes alliant des cordes et des cuivres superposés (STRING BRASS SECTION) ainsi qu'une mise à disposition de programmes constitués de l'orchestre au complet (FULL ORCHESTRA).
On s'en doute, ces "doublures imposées" induisent des problèmes de liberté quand au choix personnel des orchestrations. Il faut donc considérer ce logiciel comme "complément" de vos banques de sons actuelles, un soft intéressant pour le renforcement d'ambiances et le gain de temps. Sans compter qu'il s'agit de doublures naturelles, donc réalistes.

Appuyez vos orchestrations, issues d'autres banques, en les mixant avec les STRING BRASS SECTION de Symphobia et vous obtiendrez certainement quelque chose de consistant et de réaliste. Cela peut être utile, notamment pour créer des nappes ou tapis orchestraux, ainsi que des orchestrations de second et troisième plan.

Note : sans aller jusqu'à dire que Symphobia assure un objectif pédagogique, l'idée de proposer des doublures entre différents pupitres (violoncelles + cors par ex) me paraît intéressante pour découvrir certaines couleurs sonores, et donc gagner, ne serait-ce que quelques miettes, en connaissances sur l'orchestration.

3) On notera également la fonction "Learn Keyrange" qui permet de personnaliser le positionnement des différents ensembles sur le clavier. On peux choisir de placer par exemple un ensemble contrebasses + bassons dans les graves, clarinettes + trompettes dans les médiums et violons + flûtes dans les aigus.

4) Autre grosse partie de Symphobia : le soft propose de nombreux effets orchestraux cinématiques, très utiles pour créer des ambiances extrêmes, difficiles à simuler en MIDI. Il s'agit par exemples de crescendos de cuivres dissonants, de tapis orchestraux apocalyptiques, de ponctuations violentes, d'effets de panique etc... auxquels s'ajoute la collection Dystopia 2 (samples dédiés aux ambiances dark ?)

Section de cuivres


5) Un programme de cordes solo avec 5 articulations, ainsi que des phrases de Duduk et autres flûtes ethniques viennent agrémenter la librairie.

Enfin, tous ces échantillons sont lus par le Player Kontakt 2 de Native Instruments.


Pour qui ?

Cette banque de sons, très orientée gros film américain, donc, me semble appropriée aux compositeurs de jeux vidéo (action, combat, guerre..) ou aux jeunes compositeurs dont on demande (pour un court métrage par exemple) de faire une musique qui ressemble à une BO de Blockbuster (comme Vendome ou Scoub 2)

Pour les compositeurs de téléfilms ou de longs métrages pour le cinéma, ça peut être utile pour placer ponctuellement des phrases orchestrales que l'on mélange à l'orchestre réel utilisé pour la BO. Disons qu'elle peut donner un sacré coup de pouce pour obtenir une ambiance sonore ni programmable avec l'ordinateur, ni réalisable avec l'orchestre dont vous disposez (si ça peut éviter quelques séances de re-recording).

Cette librairie peut être utile également pour les "monteurs son" qui font un peu de musique (pour créer des bandes annonces)

Le prix, actuellement de 999 € sur le site ProjectSAM, est impressionnant lui aussi. La qualité a un coût.

Un grand merci à David Soltany pour ses éclaircissements ;-)


Partagez-le sur Facebook Tweetez-le ! S'abonner  ce blog ? Envoyer cet article  un ami ? Le soumettre  Netvibes Ajoutez-le  Google Bookmarks
Profs-Edition.com - Partitions de musique d'ensemble - Partition PDF

Commentaires

> Suivre les commentaires de ce billet (rss)

1. Le mercredi 22 octobre 2008 à 00:39, par J.S

bonjour

je ne sais pas tellement si c'est l'endroit pour te poser quelques questions mais voilà...

je suis un peu embêté car je débute dans la musique d'illustration sonore, et je ne sais pas trop comment m'y prendre pour le premier contact que j'ai...

j'aurais donc quelques questions à te poser...
voilà j'ai peut être trouver un plan rénuméré pour faire une musique pour une boite de com lyonnaise.
en gros ils me demandent de leur faire un devis pour un morceau de 2 min qui sera utilisé pour une video pour un congrès médical où celle ci sera diffusée pour présenter un nouveau traitement contre le cancer.

alors voilà pour ces 2 min je ne sais pas trop combien demander...
tu aurais une idée ?
ils me demandent un devis, car nous sommes en "compet" avec un autre studio (et la aussi je sais pas trop à quoi ça ressemble un devis de type... si tu en à un ancien à m'envoyer pour voir à quoi ça ressemble, je suis preneur !!)

aussi ils me demandent de combien sont nos frais de "dédite" si notre projet n'est pas retenu.

bref je suis un peu embêté avec tout ça, sachant aussi que je ferai une facture par mon association.

il y a aussi cette histoire de cession de droits où là aussi je ne sais pas comment faire...

voilà si tu peux m'aiguiller...
tu n'as surement pas que ça à faire, mais bon je me permets de tenter ma chance.

beau travail en tout cas !

J.S

2. Le jeudi 23 octobre 2008 à 15:53, par Tanguy

Hello JS, peux tu m'envoyer ton e-mail sur : tfollio@gmail.com

3. Le samedi 5 mai 2012 à 12:28, par thierry ecuvillon

Bonjour, je tente d'avancé avec les sample symphobia mélangés a vsl et il me semble que le résultat est meilleur en reprenant la sortie et en assignant sur altiverb micro cardioids , est ce que la démarche vous parait juste ? et d'autre part dans les grandes lignes 1)vaut il mieux faire du 5,1 pour la musique et réduire en stéréo ou juste de la stéréo, et surtout quel sonr les effect et élément couramment utilisé pour avoir un son classique, merci

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.

Pourquoi ne pas lire aussi :


A la manière de Danny Elfman : Rise Of The Martians, composé par Julien Auclair.


Je vous invite à découvrir ce petit morceau de Julien Auclair qui s'intitule Rise Of The ...

Couleur orchestrale sombre et grave : le crescendo avec des percussions


Les premières images de "Pirate des caraïbes 3" sont très dures, car elles dévoilent une série ...

Récapitulatif des billets consacrés à la composition de musique de film


Un petit récapitulatif qui permet de regrouper mes articles par thèmes. J'y dresse une liste des ...

Musique hollywoodienne pour le film "Vendome Paris" de David Tomaszewski


Voici un teaser bien pêchu dont j'ai fait la BO dernièrement : Ce film d'action s'appelle ...

Travailler sur les boucles de percussions pour les intégrer au mix orchestral


Suite à la question posée par Simon, qui aimerait bien avoir 2 ou 3 petits trucs à propos des ...

The Italian Job, prochainement sur le petit écran. Bande originale électro orchestrale : du John Powell pur et dur !


Diffusion prochaine du film The Italian Job (Braquage à l'italienne) le mardi 2 septembre 2008 sur ...

Exemple de musique produite dans Finale (Logiciel de partitions) avec les sons de la Garritan Personnal Orchestra.


Dans ce billet, je voudrais vous faire écouter une musique composée par Pierre Maillard à l'aide ...

Quelques problèmes liés à l'enregistrement live via un clavier midi, par Beryann Parker


Aujourd'hui, je laisse la parole à mon collègue Beryann Parker ...

L'orgue à tuyaux, le plus gros instrument de musique.


Pas facile à transporter dans sa voiture... Le plus gros instrument de musique du monde est ...

Bidouillage et système D pour placer des textures de choeurs dans une musique orchestrale.


Les banques de sons coûtent assez cher, et c'est vrai que le budget du compositeur de ...