Guitar Rig 3 de Native Instruments : plug-in d’effets pour les guitares, les basses et les voix. Simulateur d’amplis et de microphones.

Très utile pour les guitaristes ou les chanteurs qui souhaitent trouver le grain qu’il leur faut, Guitar Rig 3 permet de simuler une bonne dizaine d’amplis différents, avec des prises de son effectuées par divers microphones (type, positionnement etc …), plus une quarantaine d’effets (delay, compression, distortion, wah-wah etc…)

Les réglages s’effectuent de manière simple et intuitive :

Guitar Rig

Les presets sont de très bonne qualité

Pour m’amuser, j’ai fait passer un riff de guitare folk dans divers effets proposés par Guitar Rig 3 :

Des démos plus sérieuses sont en écoute sur le Site de Native instruments, interprétées par de vrais guitaristes.
On peut également y télécharger une version d’essai.

Et si on utilisait ce simulateur d’effets sur des ensembles de cuivres ou de cordes (distortions, réverbes, effets temporels, filtres etc…) pour salir le son, ou tout du moins le rendre plus chaud ? A tester…

8 réflexions sur “Guitar Rig 3 de Native Instruments : plug-in d’effets pour les guitares, les basses et les voix. Simulateur d’amplis et de microphones.”

  1. Guillaume Roussel

    Tu prends un son de rhodes, tu va dans la categorie FX, le résultat: c’est juste des trucs de ouf limite aussi bien que des sons de chez Spectrasonics. Je pense que t’as déjà essayé ça Tanguy. En tout cas, ceux qui n’ont pas encore eue l’occase d’essayer ce plug, allez-y!!!!

  2. hello!
    très bonne idée notamment celle d’un internaute sur les sons de rhodes.
    en fait il suffit de revoir tout ce qui a pû être fait en matière d’expérimentations musicales par le passé et les reproduire ou les étendre. ici la seule limite est votre imagination et votre machine (et encore au vu de la puissance des core i7 couplé aux ssd franchement …).
    merci pour cette mini démo de guitar rig que j’apprécie bcp aussi
    je recommande aussi les plugins waves du même style.
    musicalement
    stefano p.

Les commentaires sont fermés.

Retour haut de page