Compositeur de Musique de Film : le blog de Tanguy Follio

Couleur orchestrale sombre et grave : le crescendo avec des percussions




Les premières images de "Pirate des caraïbes 3" sont très dures, car elles dévoilent une série d’exécutions (dont un jeune garçon).

Il y a dans ce tableau très sombre, un crescendo de percussions (caisse-claire, grosse caisse etc...) qui a attiré mon attention. Il introduit le film avant de revenir de manière récurrente pendant la scène d'exécutions, y compris pendant la chanson "Hoist The Colours" entonnée par le petit garçon quelques secondes avant de mourir...
Liées aux images, ces percussions sont redoutables. Elles annoncent une sombre fatalité et maintiennent la tension jusqu'au dernier plan...


Ci-dessous, on peut écouter "Hoist The Colours" dans lequel
on entend très bien ce fameux crescendo de percussions :







Pour recréer avec l'ordinateur ce crescendo, j'ai utilisé des percussions de la banque de sons True Strike 1 ainsi qu'un son de type "big boomer" du synthé virtuel Omnisphere.

1) Les caisses claires :

J'ai d'abord posé un sample de crescendo suivi par 3 flas (un fla est un coup de caisse claire avec les 2 baguettes en léger décalage). Comme je trouvais le son de crescendo pas assez consistant, je l'ai bêtement doublé par un roulement de tambours :


séquence midi crescendo caisse claire





2) Ajout de la grosse caisse :

Un court crescendo de grosse caisse, suivi de 2 kicks qui permettent d'appuyer les flas 1 et 3 de la caisse claire :

séquence midi crescendo caisse claire





3) Ajout de la timbale :

Idem que la grosse caisse :

séquence midi crescendo caisse claire





4) Ajout de 2 gros boums :

Très cinéma, ce "big boomer" trouvé dans Omnisphere (ce type de sons existe dans d'autres banques). Cela va appuyer complètement les 2 kicks et donner une couleur supplémentaire. Les Big Boomers sont très répandus dans les musiques de films, par exemple en doublure de grosses caisses, toms ou tambours, ou bien seuls... c'est vraiment efficace :

séquence midi crescendo caisse claire






Partagez-le sur Facebook Tweetez-le ! S'abonner  ce blog ? Envoyer cet article  un ami ? Le soumettre  Netvibes Ajoutez-le  Google Bookmarks
Profs-Edition.com - Partitions de musique d'ensemble - Partition PDF

Commentaires

> Suivre les commentaires de ce billet (rss)

1. Le samedi 12 février 2011 à 18:17, par charles

Hello Tanguy!
Une fois de plus, super tutorial! chaque fois que je découvre un de tes papiers, j'ai qu'une envie: me mettre au clavier, lancer Logic 9, Miroslav Phil et Vir2 Q puis surtout me mettre au boulot ;)
A++
charles
PS: j'attends avec impatience le même type de tuto sur les Brass (crescendo,brillance,etc...)

2. Le vendredi 18 février 2011 à 09:20, par Patrice.T.

Salut Tanguy!

En effet, voilà un détail orchestral très efficace et largement utilisé en musique de film. Il y a aussi le crescendo de tremolo de cymbales également (avec des maillets plus ou moins doux). Les cymbales et les gongs frottés, avec leur côté parfois violent voire déchaîné (en étant frottés rapidement) sont déjà un peu plus rares.
J'ai découvert récemment une astuce de percussion fort peu usuelle. Il s'agit du tremolo de cymbales chinoises. L'effet est surprenant mais néanmoins intéressent. Je l'ai découvert dans la musique de la Planète Au Trésor de James Newton Howard.

A bientôt!

3. Le vendredi 18 février 2011 à 16:48, par Tanguy Follio

Hello les gars,
Charles, merci pour le message :) j'ai rassemblé
des idées pour faire un billet du style "faire
sonner en MAO" je le mettrai en ligne bientôt.
Patrice, ah oui, merci pour l'info, je ne
connaissais pas cet effet avec les cymbales
chinoises. T'aurais pas un exemple sonore à me
faire écouter ?

4. Le samedi 19 février 2011 à 00:29, par Patrice.T.

Ok Tanguy,

Je t'envoie l'extrait correspondant dans la messagerie de ton site officiel.

@+

5. Le samedi 19 février 2011 à 22:56, par Laurent K

wow, vraiment bien chopé ce plan Tanguy.
Merci pour ce tuto toujours aussi instructif.
Je suis un fan des films et de cette BO

Bravo
Laurent

6. Le samedi 5 mars 2011 à 13:48, par Vic

Bonjour Tanguy,
cela faisait un petit moment que je n'étais pas passé faire un tour sur ton fantastique blog. Ce nouveau tutorial est super intéressant. En effet, la musique de ce passage-ci du film n'est pas forcément très compliquée mais elle est cependant très prenante. Et son côté apparemment simple ajoute sûrement à sa puissance.
Bref, encore une fois, super boulot ! ^^
A bientôt
Victor

7. Le vendredi 11 mars 2011 à 15:41, par Dave

Bonjour à tous,
Je découvre le blog de Tanguy et je le trouve vraiment intéressant et très accueillant.
j'ai une question, qq connaît-il le secret pour programmer un roulement de caisse claire ou de timbale?? je démarre dans la programmation et je rame vraiment avec les crescendo et autres montés de percus.
encore bravo pour ton blog que je dévore dés que j'ai 5mnts.
Dave

8. Le samedi 12 mars 2011 à 19:44, par Tanguy Follio

Salut Dave, bienvenue :)
Souvent je joue le roulement en live avec les doigts (il me faut donc un clavier). C'est assez facile à faire lorsqu'un programme de timbales propose les même samples en double exemplaire (2 plages de samples identiques, réparties à deux endroits différents sur le clavier). Avec cette astuce des constructeurs, le trémolo devient facile à interpréter.

9. Le dimanche 13 mars 2011 à 14:17, par Dave

Merci... je vais essayer!!
Dave

10. Le dimanche 18 novembre 2012 à 22:44, par spiredda

je découvre petit à petit ton site donc je me permets ces qqs commentaires car finalement ... il n'y en a pas tant que çà pourtant ton contenu est vraiment top.
j'avais comme toi "découvert" cet art du roulement et des big boom qu'on trouve aussi dans Absynth (enfin qu'on peut facilement créer).
mais pour les roulements, utilisateur de mpc, cette bécanne permet aussi de faire pas mal de chose dans ce sens et comme elle sort du midi c'est tjs utile ;)

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.

Pourquoi ne pas lire aussi :


Récapitulatif des billets consacrés à la composition de musique de film


Un petit récapitulatif qui permet de regrouper mes articles par thèmes. J'y dresse une liste des ...

Faire monter la tension : long crescendo orchestral suivi d'un relâchement brutal


Il n'est pas rare dans les films d'action ou d'horreur que le réalisateur laisse la tension ...

L'audiodescription pour les malvoyants et non-voyants : traduire oralement ce qui se passe visuellement à l'écran.


C'est un sujet qui m'interpelle car je donne actuellement des cours d'éveil musical à un enfant de ...

Personnaliser un crescendo : collage audio dans le séquenceur !


Dans les banques de sons, les samples de crescendos ne sont pas forcément de la durée souhaitée. ...

L'orgue à tuyaux, le plus gros instrument de musique.


Pas facile à transporter dans sa voiture... Le plus gros instrument de musique du monde est ...

Concours de musique de film 2008 proposé par East-West sur le forum Soundsonline


J'avais promis un post sur les percussions électro mélangées à de la musique orchestrale, mais il ...

Bruno Coupé, chansons et spectacles pour les enfants


J'ai redécouvert l'artiste Bruno Coupé en ré-écoutant dans la classe de CP, les albums "Drôle ...

Crescendo-decrescendo, quelques exemples dans la musique de film.


Dans certaines bandes originales, il n'est pas rare d'entendre des poses de sons (de une ou ...

Le glissando de harpe : technique très souvent utilisée en musique de film.


Je ne vais pas faire un exposé sur la harpe classique, mais juste vous montrer le glissando de ...

Dance of the Knights de Sergei Prokofiev, un thème souvent entendu dans des films ou des émissions. Par Christian Pastoret.


Aujourd'hui, je laisse la parole à mon collègue Christian Pastoret ...