Si tu cherches un peu de gaieté….

Voilà, j’avais envie de me faire la main sur le Séquenceur Reaper, pour me familiariser avec les commandes, les raccourcis claviers etc….

Je me suis fait plaisir avec un petit délire comme je n’en fais pas souvent. Je voulais m’amuser sur un morceau que j’adore parce qu’il me rappelle ma Bretagne natale, qu’il est très entraînant et qu’il groove exactement comme j’aime, j’ai nommé « Lambé An Dro » de Matmatah. Pas de doutes, c’est une de mes chansons préférées.

Dans cette version « à la Tanguy » j’ai rassemblé mes ingrédients préférés : mélange d’instruments rocks, orchestre symphonique et biniou (l’invité d’honneur). Au départ, je pensais y intégrer plus de parties orchestrales, mais j’ai vite constaté à quel point ça alourdissait l’ensemble. Et puis, c’est difficile de remplacer la voix par des instruments symphoniques virtuels… J’ai donc essayé de faire un arrangement plutôt aéré (si j’ose dire), avec beaucoup de notes courtes. On entend par exemple pas mal de staccatos de cordes, de flûtes, de cuivres, de saxophones et bien sûr du xylophone (pour bien accentuer l’aspect piqué des notes).

Enfin bref, voici le résultat :

Lambé An Dro (Matmatah)
orchestration : Tanguy Follio


Ha ha, c’est pas tous les jours qu’on entend à l’unisson de la cornemuse avec du sax ténor 😉

Côté technique MAO, Reaper s’est montré largement à la hauteur (juste 1 ou 2 plantages à cause d’un plug-in).
J’ai pu travailler rapidement sans avoir à fouiner dans le manuel.

Finalement, J’ai trouvé l’éditeur MIDI très pratique, notamment grâce à la sélection de plusieurs canaux (donc plusieurs articulations d’instruments) dans une même piste MIDI.
Tout au long de ce travail, j’ai découvert plusieurs fonctions très utiles et vraiment bien pensées. Les découpes et collages des items audio sont un vrai régal !
Et toujours, la liberté de relier n’importe quelle piste à n’importe quel plug-in (réverbe, instrument virtuel, piste répertoire…) ça aussi c’est du pur bonheur 🙂
Argh, odieux infidèle que je suis, j’en ai presque du remord pour mon petit Cubase 5 qui prend la poussière depuis quelques mois :((

Enfin, c’est la vie… et comme le dit la chanson, « si tu cherches un peu de gaieté, viens donc faire un tour à Lambé… »

Session Reaper (partie orchestrale uniquement) :
J’ai programmé les parties rock + biniou en amont dans une session différente.

Séquenceur Reaper
Cliquer pour agrandir

En majuscules : les pistes audio. En rose pâle : les samplers virtuels (Halion, Eastwest…).
Tout en haut, en bleu : la structure indiquée sous forme de régions (très pratique)

12 réflexions sur “Si tu cherches un peu de gaieté….”

  1. Salut !

    C’est bien que l’on commence à parler de ce sequencer. je suis passé dessus depuis plusieurs mois, et je ne regrette pas vu le rapport qualité/prix. Le seul truc qui me manque par rapport à Sonar, c’est le midi scrubbung.

  2. Salut Tanguy,
    si tu aimes la musique bretonne et l’orchestration qui peut en découler, je ne saurais que trop te conseiller l’univers des bagadou, comme la Kevrenn Alre ou le Bagad Cap Caval (www.capcaval.com) dont je fais parti.
    Si tu passes vers Quimper autour du 23 Juillet, viens voir notre spectacle 😉

  3. Sympa !
    L’utilisation des violons durant les premiers couplets me fait penser au thème de Sparrow dans Pirates des Caraïbes, avec ce petit côté loufoque. Très chouette.

  4. J’aime beaucoup cette version, ce n’est pas toujours facile de rendre une musique intéressante après avoir enlevé les paroles. Bravo !

    Il y a un lien pour la télécharger ?

  5. J’utilise également Reaper depuis plusieurs mois, mais j’utilise beaucoup plus ses fonctions audios que midi, et là aussi c’est le bonheur, le logiciel est très léger au niveau système ça reste un immense avantage par rapport à Logic (par exemple) que j’ai pu essayé également (d’une lenteur déconcertante, sur MacBook Pro pourtant… du moins par rapport à Reaper !). Il ne lui manque plus que des outils tel le time stretch ou le pitch stretch de Cubase, Pro Tools ou Logic, mais je suis sûr que certains développeurs y travaillent déjà :).

  6. Belle version. Encore du beau boulot.

    Je tiens aussi à dire que Reaper est une merveille. Après avoir délaissé cubase pour aller sur Live, que je trouvait plus intuitif, Reaper est une vrai bonne surprise tant au niveau du poids (10 mo) que de son interface et de sa communauté.

    Merci encore pour ce blog du tonnerre!

  7. Oui c’est vrai que le forum de Reaper est très convivial, et surtout très fiable. Beaucoup de personnes apportent des réponses rapidement à vos questions. En fait, je n’y suis pas beaucoup allé, car je me sers toujours des mêmes fonctions (je fais jouer mes Vsti, c’est tout…). ET bien que peu doué pour l’anglais, j’ai réussi à retrouver ce que je cherchais, en fouinant dans les menus.
    Irae, il me semble qu’on peut time-strecher un item audio en appuyant sur Alt et en l’étirant à l’aide de la souris.
    Pascal, je vais aller voir ça très bientôt 😉

  8. Tu as tout à fait raison Tanguy, je viens juste d’essayer, comme quoi je ne connais vraiment pas encore tout sur ce logiciel ! C’est dut en parti à ma flemme de lire le manuel entier en anglais ! Mais merci du tuyau ! ^^

  9. Pierre Tchakovitch

    Bonjour Tanguy, j’aime beaucoup ce que tu fais, et je voudrais savoir quel VSTi de piano tu as utilisé au début de ton morceau "Bord de Seine", car je le trouve très réaliste et très beau, et avec le pseudo steinway de mon garritan, même en jouant sur les effets, je n’obtiens pas un son qui me convient…
    Merci d’avance, et bonne continuation pour ton blog.

  10. ça y est, j’avais déjà voté il y a qq jours 😉
    Bonne chance pour le concours, et n’oubliez jamais : "Les bretons sont les meilleurs !" (ok, je ne suis pas objectif car j’ai grandi près de Saint-Malo… mais bon).

Les commentaires sont fermés.

Retour haut de page